Rétrospective 2021 & Projections 2022

Voici un cadeau préparé avec amour pour conclure l’année du bon pied et entamer 2022 sur une note positive. En cette fin d’année historique, je te propose une introspection. Je t’invite à prendre rendez-vous avec toi-même.

LE VOYAGE D’UNE HÉROÏNE

Tout ce voyage n’a de sens que si les apprentissages sont partagés avec tes semblables. Accompagné par la générosité du cœur, tu peux maintenant transmettre tes nouvelles connaissances à ceux qui désirent les entendre.

LA PETITE ÂME ET LE SOLEIL

Puis l’expression de Dieu changea. «Il y a juste une chose…»
«Quoi?» demanda la Petite me.
«Eh bien, il n’existe rien d’autre que la Lumière.
Vois-tu, je n’ai rien créé d’autre que ce que tu es;
alors, il n’y a pas de manière facile pour toi
de faire l’expérience de Ce Que Tu Es,
puisqu’il n’y a rien que tu n’es pas.»
«Hein?» dit la Petite me,
qui était maintenant un peu perplexe.

L’ALLÉGORIE DE LA CAVERNE

Un jour, un prisonnier est délivré et forcé d’emprunter le sentier qui mène à la sortie de la caverne, vers la lumière. Il se lève, se retourne, est d’abord ébloui puis voit directement les objets fabriqués et les marionnettes. Quand on le questionne sur ce qu’il voit vraiment, il est embarrassé. Il a tendance à nier l’évidence et le fait qu’il s’est si longtemps trompé.

LE MOUTON ET SON BERGER

Avant d’être domestiqué par l’homme, le mouton existait! Libre et sauvage, il laissait sa laine pousser autant qu’elle en avait envie. Ainsi, elle devenait si dense qu’elle le protégeait des prédateurs. L’épaisse couche de laine ne permettait pas aux crocs des loups d’atteindre sa chair. 

LA VRAIE RICHESSE

« Et bien, je me réveille d’habitude tôt le matin, puis je pars pour aller en mer afin d’attraper quelques poissons, pour ensuite rentrer et jouer avec mes enfants. L’après-midi, je fais une sieste avec ma femme, et lorsque se profile le soir, je rejoins mes copains dans le village pour boire un coup – nous jouons de la guitare, nous chantons et dansons jusqu’à la nuit tombée.»

LE MESSAGE DE LA DÉPRESSION

La dépression se traduit par de la dévalorisation et de la culpabilité qui me rongent de l’intérieur. Il faut que ces deux éléments soient présents pour qu’il y ait dépression. Aussitôt que j’en règle une, que ce soit la dévalorisation ou la culpabilité, je sors de la dépression.

LE MESSAGE DU DOUTE

Cet extrait est tiré du livre de Jacques Martel,« Le grand dictionnaire des malaises et maladies ». « Le doute est directement relié au mental. C’est un état obsessionnel qui m’empêche de me « brancher » clairement dans le physique. Le doute peut résulter de questionnements tels que: « l’ai-je fait?, ne l’ai-je pas fait? » Je me pose des questions trèsLire la suite « LE MESSAGE DU DOUTE »

LE MESSAGE DE L’ANGOISSE

Le resserrement m’amène généralement à amplifier mes émotions et mon émotivité générale au détriment d’un équilibre adéquat. Puisque je vis dans le brouillard, la confiance en moi sera ébranlée, le désespoir et même le goût de ne plus lutter vont prendre place. Je sens un danger imminent, mais que je ne peux identifier. J’ai peur de l’avenir et des efforts à faire pour atteindre mes buts. Je suis face à un choix qu’il m’est impossible à faire.

LE MESSAGE DU STRESS

« Le stress est une réponse d’adaptation face à un événement, à une situation, à un danger réel ou imaginaire. La capacité de m’adapter dépend de différents facteurs: toute situation qui crée une demande plus grande à mon organisme m’amène à vivre du stress, qui se change en détresse si elle est vécu de façon extrêmement forte. »