LE MESSAGE DU DOUTE

Cet extrait est tiré du livre de Jacques Martel,
« Le grand dictionnaire des malaises et maladies ».

« Le doute est directement relié au mental. C’est un état obsessionnel qui m’empêche de me « brancher » clairement dans le physique. Le doute peut résulter de questionnements tels que: « l’ai-je fait?, ne l’ai-je pas fait? » Je me pose des questions très terre-à-terre ou, au contraire, sous forme métaphysique, portant sur la valeur de la vie, de la religion, du devoir, de la vérité, etc.

Je remets constamment en question mes décisions, je me demande si j’ai fait le bon choix face aux situations de ma vie. Le doute peut troubler et empoisonner mon existence.

J’ACCEPTE D’ÉCOUTER MA VOIX INTÉRIEURE ET DE FAIRE DAVANTAGE CONFIANCE À LA VIE. EN RASSURANT MON MOI INTÉRIEUR, J’ACCEPTE DE RESTER LIBRE DES ATTACHES MENTALES QUI FREINENT MON ÉVOLUTION SPIRITUELLE.

LORSQU’IL S’AGIT DE MES RELATIONS AVEC LES PERSONNES DE MON ENTOURAGE, PLUTÔT QUE DE M’EMPOISONNER L’EXISTENCE AVEC LE DOUTE, J’APPRENDS À VÉRIFIER MES BESOINS, MES IMPRESSIONS, MES INTUITIONS AUPRÈS DE CES PERSONNES. »

– Jacques Martel, Le grand dictionnaire des malaises et maladies

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :