LE MOUTON ET SON BERGER

Toute sa vie, le mouton suit le troupeau en craignant les méchants loups, mais se laisse tondre docilement par l’homme. Cet animal a oublié Qui Il Est.

Avant d’être domestiqué par l’homme, le mouton existait! Libre et sauvage, il laissait sa laine pousser autant qu’elle en avait envie. Ainsi, elle devenait si dense qu’elle le protégeait des prédateurs. L’épaisse couche de laine ne permettait pas aux crocs des loups d’atteindre sa chair. 

Mais avec la domestication, le mouton a oublié tout ça. Le berger lui fait croire que le danger, c’est le loup. Reconnaissant de se faire prendre en charge, le mouton accepte la tonte. 

Et ironiquement, c’est dans l’assiette du berger qu’il termine ses jours…

Parfois, nos croyances et comportements ne sont pas cohérents avec notre identité véritable. En cherchant à tout prix une sécurité illusoire, en laissant notre pouvoir entre les mains des autres, il est possible d’oublier son immense potentiel… et ainsi devenir un mouton.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :